Andréina Giorgia

Carpenit

Andréina est née à SURSEE en SUISSE le 16 novembre 1970.

 

Elle vit et travaille à AREZZO en tant que libérale. Elle a étudié à l’Institut d’Etat d’Art d’AREZZO et à l’Académie des Beaux-Arts de FLORENCE

 

Elle a débuté sa carrière en tant que designer en bijouterie, dans la mode et dans l’ameublement. Elle a collaboré avec des architectes et des particuliers dans le cadre de projets artistiques, utilisant la céramique, la peinture et la sculpture sur divers matériaux.

 

En 1987, elle expose pour la première fois au château de PORCIANO dans la province d’AREZZO où elle produit, à cette époque, des œuvres réalisées en structures métalliques tissées de fils et de caoutchouc.  Ensuite elle a exposé successivement à TURIN, NOALE (province de VENISE, MILAN, MODENE, PORTOMAGGIORE et MESOLA (province de FERRARE), FERRARE, dans la Principauté de MONACO LAVARONE (province de TRENTE) FLORENCE et AREZZO.

 

En 1997, elle commence à travailler à la rénovation de l’église du Saint Esprit à INDICATORE (province d’AREZZO). Elle a réalisé des œuvres de grandes dimensions : le rétable, la mise en peinture des vitraux de la chapelle latérale, des vitraux de l’abside et des vitraux périphériques, les éléments décoratifs en émaux sur la façade. Depuis 2009, elle a commencé le revêtement de sol extérieur représentant la « vision d’Ezéchiel » en mosaïque.

 

A partir de 2013 le projet initial pour la mosaïque extérieure s’élargit ainsi que les activités menées par l’Association Culturelle Ezéchiel, association fondée en 2012 pour soutenir l’activité mosaïque. Le projet artistique se transforme en un projet multi culturel, social et éducatif, ouvert au public dans le cadre d’activités mosaïstiques, musicales et autres. A ce site artistique s’adjoignent un centre multifonctionnel pour les arts, un amphithéâtre pouvant accueillir des spectacles, un parc sensoriel pour les handicapés, un verger autogéré par les familles et un centre de premier accueil.

Pour soutenir ce nouveau projet, l’idée naît en 2013 de demander des dons en prestation de service sur le site de la mosaïque. Depuis, plus de 300 artistes et 1000 bénévoles ont participé à ce projet. Les dons sont arrivés des pays de tous les continents. Les écoles ont aussi participé avec l’aide de l’association qui leur a organisé des ateliers et des stages pour étudiants de tous âges.

 

Dans tout cela, Andréina a été artiste, organisatrice, coordinatrice, promotrice et réalisatrice d’une vision, ou plutôt d’un rêve, dans lequel elle n’a jamais cessé de croire parmi mille difficultés.

783BAD44-69CB-45CD-8D68-1023B0298BC0_1_2
B116087A-AA91-472D-9C58-B5615F5ED09F_1_2